En dépit des lois sur la cybercriminalité qui durcissent de plus en plus, Internet reste un véritable repère de brigands du numérique. Les particuliers comme les professionnels s’exposent à des risques bien réels en utilisant le Web. Rassurez-vous, il existe des moyens pour se protéger en ligne.

Se protéger en ligne grâce à la discrétion

Tout ce qui se passe sur Internet est enregistré. Les échanges, les publications et tous les détails, même ceux qui vous échappent seront analysés. Autant dire que vous êtes observés à tout moment, par les multinationales, mais également par l’administration. Les pirates sont aussi aux aguets. Le mieux serait de trier scrupuleusement les photos que vous publiez sur les réseaux sociaux. Essayez de faire attention à votre fréquentation en ligne pour vous protéger. Pour les parents, pensez à installer des logiciels de surveillance sur les téléphones de vos enfants chéris.

Se méfier des prestations gratuites sur Internet

L’espionnage ne se fait pas discrètement. Les internautes autorisent les multinationales à s’immiscer dans leurs vies. Les réseaux sociaux proposent pratiquement de filmer leur quotidien pour ensuite le diffuser à grande échelle. Sachez que les services gratuits seront payés d’une manière ou d’une autre. Préférez ainsi les plateformes payantes. Pour vos emails, contentez-vous d’utiliser Outlook ou un autre service officiel sécurisé.

Tout simplement exclure la technologie numérique

Dans certains cas, il est préférable de quitter le Web classique pour passer du côté immergé de l’iceberg. Vous allez voir, il y a d’autres moteurs de recherche que Google. Attention, l’underground d’Internet grouille également de trafics en tout genre. Pensez à sécuriser sérieusement votre ordinateur avant de vous y rendre. Enfin, dans certaines situations, il est préférable de ne pas recourir à la technologie numérique. Lors d’une réunion cruciale par exemple, ce serait mieux que tout le monde vienne sans ordinateur ni téléphone portable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *