École d’ingénieurs : par quelle voie d’accès opter pour intégrer ce type d’école ?

Ecole & formation

Plusieurs options s’offrent à vous si vous désirez intégrer une école d’ingénieurs. En effet, vous avez le choix entre la classe préparatoire, les admissions parallèles ou encore passer directement les examens d’admission après le bac. Chacune de ces solutions répond à des besoins spécifiques et peut s’adapter à tous les profils.

La classe préparatoire : la voie la plus privilégiée

Pour réussir à intégrer une école d’ingénieurs, la plupart des étudiants privilégient les classes préparatoires. Ces dernières varient en fonction des spécialisations que les étudiants désirent acquérir une fois en école d’ingénieurs. Toutefois, vous devez choisir votre classe prépa dès la première ou la terminale. Il vous est possible dans ce cas, d’opter pour une classe de prépa MPSI si vous avez une préférence pour la physique et les mathématiques. La classe de prépa PCSI s’oriente surtout sur les expérimentations et la chimie. En suivant deux années d’études en classe de prépa, vous bénéficiez d’un enseignement et d’un encadrement visant à mieux vous préparer en vue des examens d’entrée en école d’ingénieurs.

Intégrer une école d’ingénieurs post-bac

Il est tout à fait possible d’intégrer directement une école d’ingénieurs après le bac. Si vous choisissez cette voie, vous suivrez un cursus de 5 années en école d’ingénieurs. Cette option est toutefois plus complexe en raison de la rigueur du recrutement. Les jeunes bacheliers doivent en effet, passer des examens écrits et oraux. Les dossiers sont également méticuleusement sélectionnés et le niveau attendu est particulièrement élevé. Les candidats feront aussi l’objet d’un entretien de motivation et devront déjà avoir une idée bien précise de leur projet professionnel. Il est possible d’accéder à la liste des écoles d’ingénieurs post-bac sur certaines plateformes d’orientations comme Parcoursup. Si les bacheliers S sont les plus appréciés, certaines écoles d’ingénieurs recrutent aussi des élèves issus des séries STL ou STI2D.

Les admissions parallèles

Les écoles d’ingénieurs s’intéressent de plus en plus aux étudiants détenteurs d’un DUT, d’un BTS ou d’un bac+3. Ces derniers sont recrutés par voie de concours ou par sélection de dossiers. Les admissions parallèles permettent à différents profils d’étudiants de poursuivre leurs études en école d’ingénieurs. Cela étant afin de diversifier les profils qui peuvent accéder aux enseignements scientifiques supérieurs. Mais même si cette voie d’accès jouit d’un regain d’intérêt, les places à pourvoir restent encore assez limitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *