Conducteur de travaux, suivez les bonnes formations

Ecole & formation

Si devenir conducteur de travaux vous intéresse, sachez que c’est un métier à responsabilité. On peut dire en quelque sorte que vous devenez le chef d’orchestre d’un chantier.

Un métier à responsabilité

Cela veut dire que vous aurez à coordonner les équipes qui travaillent sur un chantier et vous serez responsable du bon déroulement de l’ensemble des travaux. Et sachez que votre travail ne se limite pas à ce que vous faites sur un chantier, il commence bien avant. Vous devriez rencontrer les responsables de l’entreprise qui vous commande tel ou tel bâtiment, vous aurez à étudier le cahier des charges transmis par le bureau d’études et vous aurez à contacter tous les professionnels concernés de la nature des travaux, de leur durée, des dates limites, des matériaux mais aussi des effectifs dont vous aurez besoin sur le chantier. Puis, vous devriez établir un planning prévisionnel, passer commande des matériaux, des machines ou des engins de construction nécessaires à l’exécution des travaux. La négociation des prix vous incombera également. Même côté recrutement, vous aurez un rôle de superviseur.

De quelles formations avez-vous besoin ?

En réalité, il n’existe pas (encore?) de formation spécifique au métier de conducteur de travaux. Ce qui veut dire que si vous voulez décrocher ce poste, il vous faudra surtout de l’expérience sur le terrain. Mais si vous voulez évoluer rapidement dans le métier, il est tout de même utile d’obtenir un diplôme de niveau bac+2. Quel parcours est possible ? Par exemple, vous pouvez passer un BTS bâtiment, études et économie de la construction et travaux publics. Vous pouvez aussi passer un DUT génie civil option bâtiment, travaux publics ou aménagement. A partir de là, vous pouvez poursuivre le cursus jusqu’à niveau bac+3 en préparant une licence professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *